Accéder au contenu principal

LES BONS AMIS

Dans ce veille du jour de l'amitié (ou Saint-Valentin ;-), n'oublions pas que c'est pas la quantité des amis qui nous rend heureux, mais plutôt la qualité........




Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

VOTRE INTRODUCTION A UN NOUVEAU RÉSEAU / PUBLIC

Le réseautage peut être parfois difficile. 



Vous ne savez peut-être pas quoi dire à des étrangers, y compris comment vous présenter. Pour des personnes face à vous, cela peut être considéré comme si vous étiez une personne timide ou que vous n'êtes pas sûr de vous-même. 

Voulez-vous démontrer votre confiance et votre leadership et vous présenter comme un patron? Considérez ces deux "tips":

1. Ne dites pas "Bonjour. Mon nom est..." Dites simplement votre nom.

Lorsque vous vous présentez, essayez de ne pas dire: "Bonjour. Je m'appelle..." Accédez à la personne et dites "Marie Dupont" tout en faisant un contact visuel et offrez une poignée de main agréable et ferme. 

Cela démontre votre confiance et votre volonté. Dans ce cas-ci, moins = mieux....



2. Ne parlez pas (tout de suite) trop de vous.

Les bons dirigeants savent que d'autres personnes sont plus importants qu'eux-mêmes. Lorsque vous vous présentez à quelqu'un, laissez les détail…

LE LIVRE DU MOIS

Je continue mon partage de livres dans la série "classiques" avec ce petit bijou de Dale CARNEGIE, "Comment Se Faire Des Amis" (traduit d'anglais, How to Win Friends and Influence People). 
Ce livre fait partie des premiers que j'ai eu l'occasion d'avoir en main depuis que j'évolue dans le marketing relationnel. Fort heureusement, car il m'a aidé plus d'une fois dans différentes situations, de prime abord "banales", au quotidien. 
La première édition est parue en 1936 et était limité à 5000 exemplaires, mais après un succès plus en plus croissant, l'édition a dû être multiplié de plusieurs reprises. Dale Carnegie lui-même a modifié son contenu périodiquement selon les techniques plus en plus perfectionnés qu'il mettait en pratique. 
Monsieur Carnegie écrivait comme il parlait en public : sur le ton de la conversation et avec beaucoup de fougue. Ainsi, sa voix se fait entendre, dans ce livre et dans le reste de son ouvre, a…